Focus : Pâques, Comment gérer les repas de fêtes ?

Mis à jour : avr. 30

Dernière ligne droite avant l'été et un beau barrage juste avant : Pâques et ces chocolats à n'en plus finir... Alors comment s'en sortir ?

Voici quelques petits conseils pour vous aider à gérer ce weekend de fêtes :

Pour commencer : On Anticipe !

N°1 : Au repas précédent, on mange "léger" : on diminue les féculents (pain, pâtes, riz, semoule, pommes de terres...) et on a la main plus légère sur la matière grasse.

On privilégie les légumes crus et/ou cuits à la vapeur avec des viandes maigres ou du poisson blanc grillé au four.

On prend un yaourt nature au lieu du fromage et des fruits en dessert !


N°2 : On propose de ramener quelque chose (si ça n'est pas à la maison).

- Pour l’apéro, avec des petits légumes, du guacamole ou des rillettes de thon (au fromage blanc et ciboulette). Vous pouvez vous inspirer de mes recettes ici :

https://www.instagram.com/marie_nutrition/?hl=fr


- Le dessert, que l'on pourra déguster sans culpabiliser ! Tarte aux pommes, Mousses aux fruits, Salades de fruits exotiques, Cake léger... Laissez parler votre imagination ou sinon rendez-vous dans l'onglet recettes sucrées du site 😊


N°3 : L'astuce secrète

On mange un petit quelque chose histoire de ne pas "sauter" sur l'apéro, promis personne ne le saura 😇

Mais alors qu'est ce qu'on mange pour se caler :

- Une pomme avec un grand verre d’eau (la pomme contient une fibre, la pectine, qui gonfle au contact de l'eau) effet satiété assuré !

- Du fromage blanc ou un yaourt nature (riches en protéines et pauvres en matières grasses ils sauront vous faire tenir jusqu'à l'arriver des plats)


Ensuite : On Limite les Dégâts


N°4 : On évite l’alcool, du moins on se limite au maximum.

En plus d'être des "calories vides" (sans aucun nutriment utile à notre organisme), l'alcool alimente la fabrication d’acides gras dans le corps et en parallèle, ralentit la combustion des graisses (double peine...).

On évite également les sodas et autres boissons sucrées et on se met aux jus de fruits ou de légumes frais 100% pur jus, aux eaux pétillantes ou aux sodas 0% (en dernier recours).


N°5 : On s'éloigne bien évidement des biscuits apéritifs et autres charcuteries

inutiles puisque l'on aura fait notre petite collation d'avant repas et que, si on a malgré tout une petite faim, on pourra la combler avec les petits légumes que l'on aura gentillement ramenés.


N°6 : On ne se ressert pas ! On mange convenablement les plats principaux, sans en abuser, ni se resservir 3 fois. Y compris pour le dessert ! On apprécie, on mâche,

on mange lentement et on profite du moment sans culpabiliser !


N°7 : On fait l'impasse sur le pain et le fromage.

L'excuse est déjà toute trouvée : "Oh je préfère garder une petite place pour le dessert", et hop le tour est joué !

Et pour le pain, c'est valable pour toute la durée du repas, on évite de le grignoter entre chaque assiette. Le plus facile est de ne pas toucher à la corbeille, simple et efficace.


N°8 : On évite l'énième petit gâteau ou autres chocolats qui accompagnent le café

Et oui, quand il n'y en a plus... Y'en a encore ! Donc on se contente de son café ou de sa tisane et on oublie les petits beurres et le carreau de chocolat.


Et pour Finir : On Active "le Nettoyage" d'après-repas


N°9 : On remet en place le conseil n°1

On mange léger la journée suivante, de préférence des légumes et des aliments riches en fibres (riz complet, pâtes complètes, pain complet et légumineuses) pour activer le transit et l'élimination. Et on s'hydrate d'avantage, 1L à 1.5L d'eau plate à boire par petite gorgée tout au long de la journée.


N°10 : On se prévoit une séance de sport

Rien de mieux pour éliminer un repas trop copieux qu'une bonne séance de sport.

Piscine, courses à pieds, marche, rollers... Alors à vos baskets ! On se motive !


N°11 : On ne culpabilise pas !

Vous avez le droit de vous faire plaisir de temps en temps.

Si votre alimentation est saine et équilibrée au quotidien, pas besoin de se stresser ! Le peu de poids pris partira en quelques jours, le temps que votre corps l'élimine totalement.

C’est un moment familial, convivial et pleins de bonnes ondes, alors on en profite !


N°12 : Et on fait quoi de tous ces chocolats ??


Deux possibilités s'offrent à vous :


1. Vous savez être raisonnable et en manger de petites quantités de temps en temps… Un morceau de chocolat avec une tisane le soir n'a jamais tué personne, et en plus c'est trop bon !


OU



2. Vous êtes incapable de vous contrôler, une fois le nez dedans, tout le lapin y passe.

Dans ce cas on en faite cadeau : au bureau, aux enfants, à vos futurs invités

(en évitant que ce soit ceux qui vous les ont offerts bien évidemment...).

On s'en débarrasse tout simplement !


Passez un bon moment, sans stress et l'esprit léger, cette année vous maîtrisez !






Marie MULLER - Diététicienne Nutritionniste Diplômée

Spécialiste de l'utilisation des plantes, pour votre bien-être

N°ADELI : 729501502

4 Rue Saint Charles, 72000 LE MANS

Tous droits réservés - 2020 - LE MANS - Mentions Légales